11 septembre 2008

Une autre semaine presque finie!

Franchement, j'attendais presque le scénario catastrophe, mais depuis mon retour au travail, on se débrouille très bien ! Je suis heureuse à l'école, je gère très bien mon temps et au retour à la maison, je respire par le nez et je fais une chose à la fois.

Aujourd'hui, je terminais tôt et je suis allée faire du magasinage. D'habitude, mes seules sorties dans les magasins sont pour faire l'épicerie et l'achat de trucs à la pharmacie. C'est très rare que je vais dans un centre commercial mais là, je ne pouvais plus retarder. Les enfants sont "grayés" pour l'automne et l'hiver. Enfin presque, car je vais commander bientôt l'ensemble de neige de François sur internet (une première pour moi, l'achat de vêtements en ligne). Et je me suis même acheté des vêtements, pour moi !!

Franchement, je constate que ça vaut la peine de prendre beaucoup de temps pour planifier son organisation. Les repas ne sont plus un casse-tête quand on a fait la liste des soupers et des ingrédients à acheter. Les tâches sont effectuées paisiblement, puisqu'intégrées dans mon horaire. Tout a une place dans la maison, ça me prend moins de temps à ranger (jouets, nourriture, vêtements...).

J'ai quelques phrases de sagesse que j'aime répéter, j'en ai une nouvelle que je redis depuis cet été : "Moins, c'est mieux."

3 commentaires:

  1. marie-pascale7:36 a.m.

    génial! tu sembles bien t"en tirer, bravo!

    Ici aussi on fait la liste des menus de la semaine et faisons l'épicerie en fonction, je ne fonctionnerais pas autrement.

    Bonne "continuation"!

    RépondreEffacer
  2. Je suis contente que tu te sois bien adaptée à la nouvelle routine. Comme toi et Marie-Pascale, notre famille aussi fonctionne avec un système de planification des repas. Au départ, c'est beaucoup de temps à investir mais au fils du temps ça améliore beaucoup notre qualité de vie.

    RépondreEffacer
  3. Ah, les mots magiques : "chaque chose a sa place".
    Mon bordel s'explique par cela. Y'a plein de choses qui n'ont pas encore leur place. (soupir)

    Bravo à toi ! Déjà que tu sois zen dans le rôle d'enseignante au secondaire est impressionnant pour moi, qui ne le vivais pas zen pantoute - :) là en plus en conciliation travail-famille... wow !

    RépondreEffacer