08 septembre 2006

Notre histoire d'allergies alimentaires

La semaine prochaine, Sophie ira à son deuxième rendez-vous chez l'allergologue. C'est son rendez-vous annuel, en quelque sorte. J'ignore s'il refera les tests d'allergies pour voir si ma fille réagit toujours au contact des oeufs et des kiwis.

Moi, je lui demanderai de tester les poils de chien (c'est pas alimentaire, mais 3 des 5 fois où j'ai donné du Bénadryl à Sophie, cette année, c'est quand elle a touché un chien). Une autre fois, c'est lors d'un brunch familial : Sophie s'amusait après le repas et les enfants devaient avoir les mains sales ou non-nettoyées après le repas, parce que Sophie est devenue avec des plaques rouges au visage. La 5e fois, c'est en mangeant une nouvelle sorte de pain, en mai dernier. J'ai fait analyser les ingrédients par l'entremise du MAPAQ et c'est revenu négatif. C'est encore un mystère...

La première année à vivre avec une personne allergique s'est tout de même bien passée. L'éducatrice de ma fille offre 5 menus différents: j'aurais tout d'abord trouvé que ce n'était pas bien varié, mais maintenant, je me dit que 1) ça fait moins d'éléments à vérifier et 2) j'ai juste à varier mes repas à la maison.

Voici des réflexions et idées lancées en vrac :

* non, les parents de Sophie n'ont aucune allergie alimentaire;
* le substitut d'oeuf contient des oeufs;
* j'aimerais bien aller déjeuner chez Cora...
* je m'ennuie de la vraie mayonnaise;
* le restaurant Denny's de Niagara Falls est de première classe;
* plus de restaurants devraient fournir la liste des ingrédients de leurs plats;
* au resto, comment s'assurer qu'il n'y a pas de contamination croisée ?
* non, y'a pas de produits contenant des protéines d'oeufs qui vont rentrer dans la maison;
* des fois, j'aimerais prendre des congés de popotte...;
* je ne suis pas beaucoup capable de faire confiance quand Sophie mange des plats préparés dans d'autres maisons;
* merci, Carine, pour ton coup de fil en août 2005...

5 commentaires:

  1. "Le substitut d'oeuf contient des oeufs" c'est ridicule cette situation! Si tu lis l'anglais, je te recommande cette page qui donne des substituts d'oeuf végétaliens (sans aucun produit animal), donc sans oeufs. J'espère que ça t'aidera un peu!

    Je te comprends de faire difficilement confiance quand Sophie mange ailleurs. Pat et moi n'avons pas d'allergies, et des fois quand je cuisine trois recettes en même temps je me dis qu'il me faudrait trois fois plus de tasses à mesurer et de spatules si je devais éviter la contamination croisée avec certains aliments! (mais avec les oeufs crus et la mayo, je fais quand même très attention à cause de la salmonelle).

    RépondreEffacer
  2. Je parlais du substitut d'oeufs liquide qui se trouve dans la section des congélateurs de l'épicerie. Évidemment que ça contient des oeufs, mais on avait pensé éviter les oeufs en utilisant ce produit...

    Ce que je fais pour remplacer les oeufs, c'est utiliser du "Egg Replacer". Je sais qu'il existe une recette avec des graines de lin, mais pour l'instant, je m'en tire pas si mal. Quand je fais des biscuits ou gâteaux, je rajoute aussi de la compote de pommes.

    RépondreEffacer
  3. Anonyme1:49 p.m.

    Salut Isabelle,
    En lisant la fin de ton message, j'ai eu un "thrill" de voir mon nom, un peu comme à l'époque des Kindred Spirits! J'ai bien hâte d'avoir des nouvelles du rendez-vous de Sophie avec l'allergologue. Ici, la rentrée en première année et à une nouvelle école s'est très bien déroulée et l'enseignante de MÉ est très sensibilisée à la cause des allergies. C'est rassurant :-) et ça compense pour certains parents qui pensent que ça ne sert à rien de donner des lunchs sans arachides car pourquoi priver leurs chers enfants? Les allergiques ont juste à ne pas s'en approcher :-(

    Carine

    RépondreEffacer
  4. tarzile4:24 p.m.

    Isabelle, si çà peut te rassurer, ma fille a une allergie mortelle à l'arachide, depuis l'âge de 9 mois. Je sais, l'arachide, c'est moins courant que les oeufs. Mais elle vit une vie tout à fait normale, et elle amène son lunch souvent. Mais c'est sa vie, elle ne connaît que çà et çà ne la dérange pas plus qu'il le faut.

    Tant qu'ils sont petits, on dirait que leur système doit apprendre à réagir correctement à ce qui les entoure. Alors, la réaction au chien, ce n'est pas étonnant.

    Rassure-toi. Plus vieux, on dirait que leur système se place. Ma fille qui faisait de l'asthme lorsque petite, n'en fait plus à 12 ans. Elle qui était très sensible à la température extérieure a fait du ski mardi dernier (-46) sans aucune séquelle.

    Tu as raison d'être craintive à l'extérieur, même si les choses ont vraiment beaucoup changé depuis 12 ans. Les tiers peuvent difficilement comprendre et prendre le soin que nous prenons dans notre cuisine. Après 12 ans, je pense que c'est à peu près impossible de demander pareille prudence aux gens (même les grands-parents, parfois, sont des dangers ambulants)

    PS Moi, je reste persuadée que toute la chimie qui nous entoure et que nous ingurgitons a attaqué le système immunitaire de nos enfants. Les grands scientifiques diront qu'il n'y a pas de preuve. Mais bon.

    Dans ma famille, mon mari faisait de l'asthme. Ma fille a une allergie alimentaire.

    Comme Carine le dit, les écoles sont très sensibilisées à la problématique. Beaucoup plus qu'en 1998, quand Puce est entrée. On doit demander, et parfois redemander. Mais, on est entendu et les enfants naviguent là-dedans très bien. Les autres petits sont très ouverts. (Ce sont les parents qui parfois, agissent en idiot.)

    Bref, je te comprends. Tu as raison, c'est difficile parfois et tu sais, il m'arrive parfois d'aller au resto pour manger une toast au beurre d'arachides. C'est ben bon, comme dirait Pinard. Alors, offre-toi un BLT au resto de temps à autre. Çà fait du bien.

    Bises et bon courage. Ce n'est pas facile, mais çà se fait.

    Tarzile

    RépondreEffacer
  5. Merci Carine et Tarzile pour vos témoignages.

    Je travaille dans une école secondaire alors je sais à quel point nous prenons les allergies au sérieux (formation obligatoire en début d'année).

    J'ai arrêté de me questionner sur la raison pour laquelle c'est *ma* fille qui est allergique. C'est vrai qu'avec les milliers de polluants qui nous entourent, même si on mange bien et qu'on utilise des produits naturels à la maison pour le ménage, il y a toujours le milieu de travail, les autres maisons, tout ce qui est synthétique, etc.

    RépondreEffacer