14 août 2006

2e vie aux retailles de cèdres

Hier matin, pendant ma visite à Montréal, Philippe a entrepris la taille des cèdres dans l'arrière-cour.

Cela nous a donné trois gros sacs de retailles. En fait, il y aurait eu six sacs mais on a étendu du cèdre sous notre pin (précision de Philippe, une belle preuve qu'il lit mon blogue!!)

Jusqu'à il y a un ou deux ans, nous pouvions compter sur une micro-entreprise locale pour le ramassage et la transformation de ce végétal mais malheureusement, elle a fait faillite.

Je n'étais pas prête à voir partir ces sacs vers le camion à ordure.

En téléphonant au service des communications de la ville, j'ai appris qu'une entreprise de Blainville offrait exactement le même service.

Arbressence est une compagnie qui transforme le cèdre en huile essentielle, paillis ou compost. Tout est réutilisé. On viendra plus tard dans la journée ramasser mes trois sacs.

2 commentaires:

  1. À Québec, il existe effectivement une telle collecte. C'est dorénavant bien populaire.

    Merci de ta visite dans mon blogue.

    Au plaisir!

    RépondreEffacer
  2. Je trouverais si dommage que des matières réutilisables et compostables se retrouvent dans un dépotoir... bravo aux entreprises qui peuvent aider l'environnement.

    RépondreEffacer