05 juin 2008

c'est le temps d'écrire

Bon, les deux font la sieste. Je pourrais continuer mes mille tâches, mais je m'asseois et j'écris pour le plaisir.

Fiou, quel mois de mai épouvantablement rebondissant !! Avec le recul je m'en suis pas mal bien sortie. De grands changements s'en viennent pour Sophie bientôt (nouvelle orthophoniste, nouveau milieu de garde en août) et déjà en 2009. On a reçu l'appel du centre de réadaptation, on commencera des rencontres dès janvier.

Je vous dis, être parents d'une enfant à besoins particuliers, c'est un chemin avec plusieurs péripéties. Des rendez-vous, des téléphones, des joies et des déceptions. Et dire qu'elle n'a pas encore commencé l'école !!! Et je vous dirais que les 167$ que nous recevons chaque mois du gouvernement provincial couvre bien peu de dépenses... déjà, je sais que je devrai manquer --seulement pour ce dossier spécifique -- l'équivalent de neuf journées de maladie. On va évidemment tenter de travailler en équipe, Philippe et moi, mais n'empêche que l'on ne peut pas dire que la roue continue de tourner comme si de rien n'était.

François, lui, a décidé de prendre les choses en main et de percer trois dents en même temps. Il a fallu que je regarde dans la bouche pour le découvrir, car il n'a pas de ces symptômes classiques qui accompagnent les nouvelles quenottes.

Et moi ? Je suis allée passer une heure à la société de généalogie cette semaine. Ça a été vraiment très amusant. Je n'ai pas fait "la" trouvaille que j'espérais, par contre. Bientôt, je serai occupée à faire mes conserves cuvée 2008. En premier, ça sera les fraises.

Le mois de juin passera rapidement et ça sera la célébration en juillet de deux anniversaires, notre voyage tant attendu à l'Île...

1 commentaire:

  1. C'est vrai, vous irez à PEI bientôt. Je suis heureuse pour vous, après tant de difficultés !

    Marie xxx

    RépondreEffacer