26 octobre 2006

Ce soir, j'aimerais écrire...

... mais il est déjà 22 heures et des poussières. 10 minutes de poussière.

Voici donc en vrac des idées qui me trottent dans la tête.

- Il paraît que c'est ce samedi que l'article de La Presse à propos de la consommation locale sera publié. Le journal sera dans mon panier d'épicerie.

- À force de donner des travaux aux élèves, on se retrouve avec de la correction. Beaucoup de correction.

- J'ai écouté "Mansfield Park" en dvd cette semaine. Beaucoup moins léger qu'Emma, S&S ou bien P&P, mas j'ai adoré.

- J'ai réservé à ma bibliothèque le roman "Mon Afrique", de Lucie Pagé. Après l'avoir vue à TMP et entendue à l'émission de Christiane Charette, cette femme charistmatique reste à découvrir.

- Maxime-Olivier Moutier. Je l'ai entendu ce matin à l'émission de Christiane Charrette. Je réagissais bien fort dans l'auto, quand il disait que les allergies alimentaires, c'est dans la tête des enfants et des parents qui sont en manque d'attention. En attendant, allez lire une lettre qu'il avait publiée dans La Presse.

Sur ce, bonne nuit !!

2 commentaires:

  1. Carine8:37 a.m.

    Merci Isabelle d'avoir rapporté les propos de M. Montier au sujet des allergies alimentaires. J'ai manqué l'émission de Christiane Charette hier mais je vais aller l'écouter très bientôt. J'ai lu les commentaires des auditeurs-internautes et je suis encore estomaquée. Mon fils a sa photo dans toutes les classes de son école, porte l'Épipen à la taille, et ce n'est pas par caprice, loin de là...

    Ce genre de propos me choque et m'attriste. Déjà que c'est parfois difficile de se faire prendre au sérieux, on n'avais pas besoin de ça en plus...

    Carine

    RépondreEffacer
  2. Je vois que la liste des commentaires s'est allongée depuis hier.

    À l'école où j'enseigne, nous avons les photos des élèves allergiques dans la salle d'enseignants. Cependant, il n'y a pas de mesures particulières pour l'heure du dîner.

    En écoutant toute l'entrevue, on l'entend aussi parler des enseignants, des parents... Des parents qui n'ont pas d'allure, ça existe. Des profs qui n'ont pas d'allure, ça existe aussi.

    RépondreEffacer